Quelle organisation avec la démarche ITIL et l’agilité ? Agilité

Tout d’abord, la démarche ITIL 4 a supprimé la notion de fonction qui était incluse dans les versions V2 et V3 d’ITIL. Pour rappel, une fonction était une entité opérationnelle (une équipe) avec ses ressources et ses moyens propres, qui étaient en charge d’effectuer des activités d’un ou plusieurs processus. ITIL V3 définit quatre fonctions : le centre de services, la gestion des applications (Maîtrise d’œuvre et développement), la gestion technique (architecture, expertise technique réseau, SGBD, stockage…), et la gestion des opérations (la production).

Avec ITIL 4, les fonctions n’existent plus, sauf le centre de services qui se transforme en pratique. Est-ce que les entités opérationnelles vont pour autant être supprimées ? En d’autres termes, est-ce que la production, le développement, l’architecture existent toujours avec ITIL 4 ?

Comme indiqué précédemment, il est difficile dans une entreprise de ne pas avoir un mix entre développement Agile et développement "Waterfalls". Pour gérer les projets et les services sous la démarche "Waterfalls", il faut garder des entités dédiées, développement et production au minimum. Agile waterfalls

En ce qui concerne l’agilité...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPV4ITI.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les facteurs de succès et les causes d’échec de la mise en œuvre d’ITIL
Suivant
Introduction