Aborder la dataviz

1. Concepts de dataviz

Le concept de dataviz, abrégé de data visualization, véhicule un peu plus de sens que sa simple traduction française en visualisation de données. Le terme anglais est utilisé dans le cadre d’un renouveau récent des outils de visualisation de données. La richesse des représentations disponibles mais aussi la facilité d’accès pour des non-spécialistes et enfin la volonté de mieux prendre en compte la qualité de la connaissance fournie au consommateur sont trois enjeux constitutifs de la dataviz. Reprenons ces trois points dans l’ordre.

Tout d’abord, au-delà des traditionnels camemberts et histogrammes, les approches dataviz cherchent à utiliser au mieux d’autres représentations moins connues, mais parfois plus pertinentes, comme les nuages de mots, les histogrammes radar, les treemaps (cartes proportionnelles), etc. L’approche consiste à trouver le mode de représentation qui fera mouche et rendra immédiatement compréhensible une information à l’utilisateur. Pour arriver à ses fins, le concepteur de dataviz n’hésite pas, en plus de ceux présentés plus haut et qui sont nombreux, à créer ses propres modes de représentation.

Le mouvement dataviz est complémentaire du mouvement Open Data dans le sens où un de ses objectifs principaux est de transformer la masse de données ouvertes...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPOPE.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Croiser des données pour plus de puissance
Suivant
Une autre approche de la dataviz