Sommaire

Conclure

Conclure est la partie la plus difficile lorsque l’on cherche à convaincre quelqu’un. De nombreuses personnes continuent d’asséner des arguments alors que leur interlocuteur est déjà convaincu par le simple énoncé des faits. Il ne faut surtout pas avoir peur des silences dans une conversation.

Laisser un silence après un premier fait énoncé permet d’obtenir un acquiescement.

Laisser un silence après avoir énoncé l’ensemble des faits permet souvent à l’interlocuteur de formuler lui-même la conclusion de manière aussi certaine que 2 + 2 = 4.

Laisser un silence entre deux arguments offre également cette opportunité.

De la même manière, le silence peut être utilisé lors de la conclusion, mais avant cela, il existe une règle d’or à respecter.

Il faut toujours conclure en employant le mot magique : « d’accord ». Même en cas de désaccord profond, voire de conflit ouvert, il faut conclure par : « d’accord, on arrête pour aujourd’hui », ou bien « je suis d’accord avec toi, nous ne trouvons pas de solution pour l’instant ». En cas d’échec de l’échange, il faut rester sur une conclusion positive, sans fermer définitivement le dialogue. 

Bien sûr, en cas de réussite, il faut le formaliser : « eh ...