Sommaire

L’informatique cognitive

L’informatique cognitive introduit un changement profond de nos systèmes de pensée et la relation que nous avons avec l’informatique. Comme expliqué précédemment, l’ordinateur et l’informatique ont toujours été utilisés comme pourvoyeur de réponses binaires, absolues. C’est-à-dire que la réponse qui était fournie ne soutenait aucune ambiguïté.

L’informatique cognitive et les technologies sous-jacentes ne fournissent plus un résultat, mais un ensemble de résultats, des solutions alternatives ou des statistiques qui devront être considérées et évaluées pour prendre une décision.

Les systèmes cognitifs proposent des listes de réponses qu’ils affinent en fonction de leurs interactions avec l’utilisateur, ainsi, ils ne donnent pas la réponse (car elle n’existe pas dans l’absolu ou elle est trop complexe à trouver ou elle nécessite trop de ressources pour la fournir), mais une solution acceptable, celle qui a le plus de chances de fonctionner dans un contexte donné.

Charge à l’humain de valider ou d’invalider la réponse.

L’informatique cognitive s’appuie sur certains domaines et outils de l’intelligence artificielle. C’est elle qui est à l’origine et permet le développement du « cognitive business ».

images/04DP09.png

L’informatique ...