La séparation des flux : les VLAN Séparation des flux

Une entreprise en règle générale est organisée en différents services et secteurs d’administration ou de production. Les informations à véhiculer d’un service à un autre n’ont bien souvent aucune raison d’être partagées, sans parler de secret même s’il faut y penser, entre tous les services et donc toutes les machines IP connectées au LAN. Notamment le flux VoIP demande à être traité avec beaucoup de précautions en termes de bande passante disponible. D’autre part lorsqu’un message de type diffusion au niveau 2, "Liaison - MAC", est expédié par une station quelconque, toutes les stations le recevront même si elles ne sont pas du tout concernées, ceci induisant un sur-trafic donc une consommation inutile de la bande passante théoriquement disponible pour ces stations perturbées.

Plusieurs solutions sont envisageables pour cette différenciation. Cette section se limitera à un exemple consistant à utiliser le switch ou commutateur de paquets vu avec la topologie des LAN en "étoile". La figure ci-dessous précise l’architecture retenue pour ce type de LAN appliquée à une entreprise. 

images/04dp19.PNG

Dans cet exemple, un message de données informatiques "Broadcast" de la couche 2 "Liaison-MAC" (donc les six octets de l’adresse...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP3TOIP.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
La voix dans les LAN IP
Suivant
Introduction