Sommaire

Généralités

1. Introduction

Dans son sens le plus large, l’ingénierie sociale est l’art et la manière d’influencer les êtres humains, individuellement ou en groupe. Le sens restreint dans lequel nous l’utiliserons ici, c’est-à-dire appliqué à la sécurité des systèmes d’information, est d’usage récent. Cette traduction très littérale de "social engineering" est venue s’accoler à d’autres utilisations du mot, notamment en psychologie, en science politique ou en sciences sociales.

Il aurait aussi été possible d’utiliser le mot "génie" pour traduire "engineering" et donc d’appeler ce chapitre "Éléments de génie social". Ne parle-t-on pas toujours de génie militaire, civil, logiciel ou électrique ?

Pour autant, l’expression "génie social" n’aurait sans doute pas été plus heureuse. Car, si le génie est bien l’art de l’ingénieur, sa seconde acception de don intellectuel exceptionnel, lui donne malheureusement des connotations inappropriées dans le cadre de ce chapitre.

En effet, pour des raisons qui devraient vite paraître claires, les ingénieurs sociaux ont tout intérêt à laisser croire que leur "art" repose uniquement sur le talent, le charisme, ou toutes sortes de dons innés. ...