Le moteur Docker de Minikube

1. Initialisation de l’environnement

Dans le cas de Minikube, il est possible de récupérer le contexte du démon Docker afin de pouvoir communiquer avec lui. Pour cela, lancez la commande minikube suivie de l’instruction docker-env.

Ci-dessous la commande correspondante :

$ minikube docker-env 

Cette commande renvoie un ensemble d’instructions sous la forme suivante :

export DOCKER_TLS_VERIFY="1" 
export DOCKER_HOST="tcp://192.168.39.4:2376" 
export DOCKER_CERT_PATH="/home/yannig/.minikube/certs" 
export DOCKER_API_VERSION="1.35" 
# Run this command to configure your shell: 
# eval $(minikube docker-env) 

Cette sortie ne sert pas directement à passer sur le contexte Docker de la machine Minikube.

Pour cela, il est nécessaire d’ajouter l’évaluation du résultat de cette commande de la manière suivante :

$ eval $(minikube docker-env) 

2. Installation de Docker

La communication avec un moteur Docker se fait forcément avec la commande docker. Par conséquent, il est nécessaire de l’installer.

Sous Debian, cette opération sera réalisée avec l’instruction suivante :

$ apt install docker-engine 

Une autre méthode - si vous êtes sur Ubuntu - consiste à passer par snap. Dans ce cas, la commande sera la suivante :

$ snap install docker 

La commande snap propose des versions plus récentes de Docker par rapport à...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPKUB.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Présentation de l’outil kubectl
Suivant
Objectifs du chapitre et prérequis