NFS

1. Présentation

NFS (Network File System) est littéralement un système de fichiers réseau. Grâce à NFS, une machine peut accéder à un système de fichiers monté sur un serveur distant, et le voir comme un système de fichiers local. Ainsi, les fichiers distants feront partie de l’arborescence locale du serveur.

NFS étant un protocole UNIX/Linux, c’est la plupart du temps des machines de ce type qui accèderont au répertoire partagé.

La version la plus courante de NFS est la version 3, dont les fonctionnalités sont étendues. La version 4 est adaptée à l’utilisation sur Internet, puisqu’elle permet de traverser simplement des pare-feu.

Par défaut sous Red Hat Enterprise Linux, NFS utilise TCP pour transporter les données, mais il est possible également d’utiliser UDP. Sur un réseau stable, TCP est plus performant et plus fiable que UDP.

2. Configuration

a. Installation

NFS est installé par défaut sur Red Hat Enterprise Linux.

Si ce n’est pas le cas, installez le serveur et tous les outils :

yum install nfs-utils 

Le nom du service est nfs-service.

Quand la configuration est achevée, activez le lancement de NFS au démarrage de la machine :

systemctl enable nfs-server.service 

Quand la configuration est achevée, démarrez le serveur manuellement avec la commande :

systemctl start nfs-server.service 

Configuration du pare-feu

Le serveur NFS utilise...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI3RED.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
FTP
Suivant
DHCP