Les entités

1. Fonctionnement de base

Les entités représentent des enregistrements individuels. Chaque ligne d’une table de la base de données est disponible sous forme d’un objet.

Comme tous les objets PHP, les entités possèdent des propriétés et des méthodes afin d’accéder aux données et les manipuler.

Syntaxe :

Une classe d’entité se présente, a minima, de la manière suivante :


namespace App\Model\Entity;  
  
use Cake\ORM\Entity;  
  
class Article extends Entity  
{  
}
 

Lorsque des données de la table articles seront chargées (lors d’une requête par exemple), ce sont des instances de cette classe qui seront renvoyées.

2. Créer une entité

Il y a deux manières de créer une entité.

  • Directement, à la manière de PHP :


use App\Model\Entity\Article;  
  
$article = new Article();
 
  • En utilisant l’objet Table et la méthode newEntity() :


use Cake\ORM\TableRegistry;  
  
$articles = TableRegistry::get('Articles') ;  
$article = $articles->newEntity();
 

3. Accéder aux données

Les différentes colonnes d’une table sont accessibles via les propriétés de l’entité. Elles sont disponibles très simplement et sans code supplémentaire en utilisant la notation -> (« flèche ») ou les méthodes...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EP3CAK.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Les tables
Suivant
Sauvegarder des données