Sommaire

Émetteurs électro-optiques

1. Un peu d’histoire

Nous ne saurions commencer ce chapitre sans rappeler quelque peu tout ce que l’on doit aux découvreurs du siècle dernier.

Maser et laser

Maser est l’acronyme des mots anglais "microwave amplification by stimulated emission of radiation", soit en français "amplification de micro-ondes par émission stimulée de rayonnement".

La théorie du maser et son invention, en 1954, sont dues, quasi simultanément, à l’Américain Charles Townes (Greenville, 1915 - Oakland, 2015) et son équipe et à deux physiciens russes, Alexandre Mikhaïlovitch Prokhorov (Atherton, 1916 - Moscou, 2002) et Nikolaï Gennadyevich Bassov (Ousman, 1922 - Moscou, 2001).

Tous trois ont été honorés en étant colauréats du prix Nobel de physique en 1964 : "pour des travaux fondamentaux en électronique quantique, ce qui a mené à la construction d’oscillateurs et d’amplificateurs basés sur le principe du maser-laser".

Le fonctionnement du maser est fondé sur le phénomène de l’émission induite, suggéré par Albert Einstein (Ulm, 1897 - Princeton, 1955) en 1917 :

  • des atomes excités peuvent retourner à l’état fondamental, après un certain temps, en émettant une onde dans une direction quelconque et avec un état de polarisation quelconque et une phase quelconque ...