Oracle Enterprise Manager Database Express

1. Introduction

Oracle Enterprise Manager Database Express est un outil d’administration graphique accessible par un navigateur : il est apparu en version 12c d’Oracle.

Lors de la création d’une base de données, Oracle vous propose d’administrer cette base de façon centralisée avec Oracle Enterprise Manager Cloud Control et/ou de façon locale avec Oracle Enterprise Manager Database Express.

Dans les versions précédentes (10g et 11g), Oracle proposait un autre outil, Oracle Enterprise Manager Database Control, version allégée du Cloud Control. Oracle Enterprise Manager Database Express, son successeur, est beaucoup plus simple et léger en matière d’architecture mais s’avère aussi beaucoup moins riche en fonctionnalités. Avec cette nouvelle console, vous pourrez configurer l’instance (paramètres d’initialisation, mémoire), gérer le stockage (tablespaces, fichiers de données, fichiers de journalisation), gérer la sécurité (utilisateurs, rôles, profils) et superviser les performances. Par contre, contrairement à la version précédente, vous ne pourrez pas utiliser cet outil pour arrêter ou démarrer la base de données, effectuer des sauvegardes ou des récupérations, gérer les objets des schémas, etc. C’est un peu dommage…

Dans la suite de cet ouvrage, nous...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RI19CORAA.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Oracle SQL Developer Command Line (SQLcl)
Suivant
La documentation Oracle