Le potentiomètre Potentiomètre

images/06-30.png

Fonctionnement du potentiomètre

Le potentiomètre est une résistance variable qui possède généralement trois pattes. Qu’il soit rotatif ou rectiligne, le principe est le même. Les bornes situées de chaque côté sont reliées l’une à la masse et l’autre à la tension maximum (le plus souvent la borne 5 V). La borne du milieu est branchée sur une des six entrées analogiques de l’Arduino (A0, A1, A2, A3, A4 ou A5).

Les entrées analogiques sont capables de détecter 1 024 valeurs différentes sur une tension de 0 à 5 V. Une valeur de 0 correspond à une tension 0 V et une valeur de 1 023 à 5 V. En tournant (ou en bougeant) le bouton, un curseur se déplace à l’intérieur du potentiomètre. S’il se rapproche de la masse, la tension détectée sera plus petite. Et si au contraire il se rapproche de la valeur maximum (5 V), la tension mesurée sera plus élevée.

1. Programmation d’une entrée analogique Entrée:analogique

C’est le même principe qu’avec une entrée numérique. Avant de l’utiliser, il faut déclarer dans la fonction setup que la broche est une entrée. Mais pour différencier les broches analogiques des broches numériques qui portent le même numéro, ajoutez la lettre A (comme analogique) avant...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_LF2ARD.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Le compteur binaire
Suivant
La LED RGB