Sommaire

Le Common Language Runtime (CLR)

L’exécution des applications Windows traditionnelles est prise en charge par le système d’exploitation. Ces programmes sont générés par un compilateur qui transforme des instructions écrites dans un langage comme C ou C++ en un fichier binaire contenant des instructions spécifiques à un système d’exploitation et à une architecture de processeur. Dans ce cas, plusieurs exécutables doivent donc être générés pour supporter les différentes configurations matérielles et logicielles des utilisateurs.

Une solution à cette problématique est de produire un exécutable dont le code est générique, indépendant de l’environnement d’exécution. Dans ce contexte, son exécution ne peut pas être confiée directement au système d’exploitation puisqu’il n’est pas en mesure de traiter le code générique. Il est alors nécessaire d’insérer une brique logicielle dans la chaîne d’exécution, entre l’application et le système, afin de traduire le code générique en instructions adaptées à la machine. Un composant logiciel de ce type est appelé machine virtuelle.

C’est exactement ce principe qui est utilisé par la plateforme .NET. L’étape de compilation d’une application écrite avec Visual Basic ...