Sommaire

Principales utilisations professionnelles d’Unix nopage>Kernel:Voir Noyau

L’arrivée d’Unix en entreprise a été le fruit d’un pari à la fois des constructeurs et des utilisateurs. Dans les années 80, l’informatique en entreprise était essentiellement basée sur les matériels, systèmes d’exploitation et produits proposés par les constructeurs : les mainframes et les mini-ordinateurs dits propriétaires. Peu ou pas d’alternative et peu ou pas de portabilité d’un environnement à l’autre.

Face à ce monde fermé, Unix s’est progressivement implanté en Université puis est naturellement apparu en entreprise où il est devenu une alternative aux mini-ordinateurs propriétaires grâce à ses coûts moindres, sa portabilité et son abord moins complexe.

Dans les architectures techniques de l’époque, Unix s’est installé en place centrale, celle qu’occupaient les mini-ordinateurs. On lui associait des terminaux passifs - les teletypes (tty) - reliés par des liaisons séries de type RS232. Un ordinateur sous Unix pouvait ainsi gérer 8 à 64 terminaux ce qui correspondait aux besoins de petites entreprises dont la majorité commençait à s’informatiser.

La démocratisation des réseaux, l’augmentation de la puissance des processeurs et de l’espace mémoire adressable, ...