Persistance des données

La sauvegarde des données d’une application Java peut être réalisée de diverses manières. La plus simple est celle qui consiste à les sauvegarder dans des fichiers de type texte délimité, mais c’est une solution obsolète et inadaptée aux applications de gestion. La sérialisation et le stockage dans des bases de données relationnelles sont des choix plus sérieux.

La sérialisation est une solution élégante qui permet d’obtenir la persistance des objets mais elle comporte plusieurs variantes présentant chacune des avantages et des inconvénients. Selon le type de sérialisation retenu, on est limité soit par la vitesse soit par le nombre de classes ou encore par leur complexité.

Les bases de données relationnelles sont incontournables dans le monde de l’informatique et plus particulièrement dans celui de la gestion. Elles reposent sur une technologie éprouvée depuis des décennies et ont su intégrer les données  objets. Cette option est retenue pour le projet Java, option qui est par ailleurs celle actuellement la plus utilisée.

Parmi les nombreux SGBDR, MySQL est choisi pour ses qualités mais aussi parce qu’il est, comme Eclipse, un produit open source. Sa mise en œuvre avec le serveur XAMPP, son utilisation avec Java et le mapping objet-relationnel JPA sont décrits au chapitre Base...

couv_9JAV.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Cahier des charges
Suivant
Utilisation des patrons de conception