Sommaire

Introduction

Les bases de données supportées par Microsoft Azure sont nombreuses, que ce soit en modèle de déploiement IaaS (SQL Server, MySQL, Oracle…) ou en déploiement PaaS (SQL, MySQL, etc.). La mise à l’échelle automatique d’une base de données en fonction de l’augmentation soudaine du trafic est possible, ainsi que la gestion multilocataire d’une application. Il faut toujours qu’un serveur supporte la ou les bases de données du client. Dans un cas, Microsoft l’administre (PaaS), dans l’autre c’est l’administrateur de l’abonnement (IaaS).

Plusieurs méthodes permettent de déployer une base de données en mode PaaS : via C#, Azure PowerShell ou le nouveau portail. C’est cette dernière méthode que vous allez utiliser.

Le nom du service associé pour créer une base de données PaaS Microsoft est Bases de données SQL.