Sommaire

Chemins et caractères spéciaux

1. Répertoire courant, chemin relatif ou absolu

Toute commande est exécutée « dans » un répertoire : il s’agit de son répertoire courant, également appelé cwd (pour current working directory). C’est également le cas lorsque l’on est dans un shell ; ce répertoire courant apparaît alors généralement dans le prompt, comme cela a été expliqué plus haut.

Cette localisation permet de pointer des fichiers facilement : vous pouvez désigner un fichier de ce même répertoire en indiquant simplement son nom, au lieu de devoir indiquer à la commande l’endroit précis où il se trouve. C’est précisément la différence entre les concepts de chemins absolu et relatif.

Le chemin absolu permet de désigner un fichier (ou un pseudo-fichier, ou un répertoire...) d’une manière unique, quel que soit son emplacement et quel que soit le répertoire courant. Ce chemin absolu commence par le caractère « /», qui indique la racine de l’arborescence des fichiers. Par exemple, le fichier mon_fichier.txt qui est dans le répertoire esme, lui-même dans le répertoire home à la racine, aura comme chemin absolu /home/esme/mon_fichier.txt et sera accessible sous ce nom, où que l’on se trouve.

Le chemin relatif, quant à lui, s’exprime ...