Sommaire

Les réseaux

1. L’Ethernet filaire

Nous avons déjà vu que la connexion Ethernet était indispensable en phase de développement et de mise au point logicielle.

La vitesse maximale de communication est de 100 Mbit/s. Le port sait négocier sa vitesse et sa configuration avec l’équipement distant, comme le ferait un PC classique. Sachez être mesuré dans l’utilisation de la connexion Ethernet, celle-ci étant partagée avec l’USB, les performances peuvent ne pas être au rendez-vous. Si vous souhaitez transformer votre Raspberry Pi en serveur NAS à haute vitesse, vous allez être déçu ! Mais rien ne vous empêche d’essayer, et qui sait, d’être étonné du résultat.

L’IP v4 et l’IP v6 sont supportés par Windows IoT Core.

2. Le Wi-Fi

La connectivité Wi-Fi est une chose importante dans le domaine de l’IoT. Si d’une manière générale il est facile de disposer d’une prise de courant dans tout bâtiment, il est moins évident de disposer partout d’une prise Ethernet au format RJ45. La connectivité Wi-Fi permet de contourner ce problème.

L’ajout d’un dongle Wi-Fi préconisé par Microsoft est une solution pour les cartes Pi 2. Les cartes Pi 3 embarquent une carte Wi-Fi qui simplifie la connectique. Quelle que soit la solution matérielle, la configuration du Wi-Fi se réalise de trois ...