Définition d’une campagne

1. La théorie : les éléments de vocabulaire

Lorsqu’on évoque un projet de test ou l’activité de test devant des profanes du sujet, l’exécution des tests proprement dite est ce qui leur vient naturellement à l’esprit, probablement car il s’agit de l’instant où se cristallise le vrai du faux, ce qui est attendu de ce qui est observé.

Le présent chapitre ne mettra pas l’accent sur la détection d’anomalie pour autant, puisque cette activité sera décrite dans le chapitre suivant : il est totalement tourné sur l’organisation de l’exécution puis sur l’exécution elle-même, tâche nommée sous le vocable de campagne de test ou encore itération.

Encore que ces deux termes contiennent une nuance : une itération se répète comme son nom l’indique, contrairement au mot campagne qui puise dans le champ sémantique militaire - ce qui par allusion laisse aussi penser à un aspect atomique de la guerre, ce dernier mot représentant l’ensemble d’un conflit composé de campagnes multiples.

Dans un souci de concision, nous parlerons donc d’une phase d’exécution pour désigner la période allant de la première exécution du premier test jusqu’au dernier devant être déroulé après épuisement du stock...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPALMQC.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Décrire encore mieux un test
Suivant
Les mauvaises pratiques observées