Langage de contrôle

1. Gestion des rôles : utilisateurs et groupes Rôle

Un compte utilisateur est aussi appelé un rôle. Un rôle est un objet global, c’est-à-dire qu’il est valable pour toute l’instance quelle que soit la base de données à laquelle on souhaite se connecter. Un rôle a des droits sur des objets ; il permet d’ouvrir des connexions, fait partie d’autres rôles ou contient d’autres rôles. Un rôle recouvre les notions d’utilisateur et de groupe.

La commande servant à créer des rôles est CREATE ROLE. Le synopsis de la commande SQL est le suivant :

CREATE ROLE nomrole [ [ WITH ] option [ ... ] ] 

Les options sont les suivantes :

  • LOGIN : indique si le rôle peut se connecter au serveur. Le rôle devient l’équivalent d’un compte utilisateur. Par défaut, un rôle ne peut pas se connecter.

  • CONNECTION LIMIT limiteconnexion : indique le nombre maximum de connexions simultanées d’un rôle. La valeur par défaut (-1) ne met pas de limite.

  • [ ENCRYPTED | UNENCRYPTED ] PASSWORD ’motdepasse’ : définit le mot de passe d’un rôle. Les mots-clés ENCRYPTED et UNENCRYPTEDindiquent si le mot de passe fourni doit être chiffré ou non. Par défaut, le mot de passe est fourni « en clair » et est chiffré par PostgreSQL.

  • VALIDUNTIL ’heuredate’ : indique la date et l’heure de fin de validité...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_RIPOST.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Création d’index
Suivant
Langage SQL : manipulation des données