Sommaire

Machine virtuelle

Une machine virtuelle, ou VM (Virtual Machine), dans Azure est l’équivalent des machines virtuelles qui se trouvent hébergées sur un site On-Premise, à ceci près que les différentes couches la composant (virtualisation, stockage, réseau) ne sont pas directement gérables dans le cloud Microsoft. Cela a son importance car l’administrateur n’a pas accès à toutes les fonctionnalités de l’infrastructure sous-jacente.

Pour qu’une machine virtuelle soit hébergée dans Azure, il faut que son image soit choisie dans le Marketplace (Windows ou Linux), ou bien importée depuis un disque virtuel VHD spécialement conçu.

Une machine virtuelle, en mode Resource Manager, doit obligatoirement faire partie d’un groupe de ressources, être hébergée dans un compte de stockage, être connectée à un réseau virtuel, avoir ses métriques stockées dans un autre compte de stockage et bien entendu faire partie d’une région Azure.

Nous avons détaillé dans le chapitre Interfaces d’exploitation - Azure Marketplace - Installation d’un système d’exploitation comment créer une machine virtuelle, mais pas la manière de s’y connecter. Voici la procédure pour ouvrir une session Bureau à distance sur une machine virtuelle démarrée et pourvue du système d’exploitation Microsoft ...