Sommaire

Introduction

Comme nous l’avons vu dans le chapitre Concepts de base, une machine virtuelle est un système d’exploitation invité mis à disposition d’un hyperviseur. Ce dernier est hébergé sur un serveur physique et possède comme couche logicielle un système tel que VMware ESXi ou Hyper-V de Microsoft. La machine virtuelle est stockée sur un disque virtuel, au format VHD ou VHDX, sur l’hyperviseur Microsoft. Une machine virtuelle Azure n’a que peu de différences fonctionnelles avec une machine virtuelle hébergée sur le site de l’entreprise, même s’il est vrai que le coût d’hébergement est moindre dans le cloud Microsoft. Quand une machine virtuelle fonctionne dans Azure, l’entreprise paie, selon une tarification à la minute et en fonction de sa taille, sa consommation des ressources (CPU, RAM, etc.), sa licence du système d’exploitation et tout logiciel supplémentaire.