Préparation du Sprint Sprint:préparation

1. Environnement de travail

Le premier prérequis d’un Sprint concerne l’environnement de travail. Outre l’aspect technique (matériel, licences…), il faut s’assurer que les conditions nécessaires au bien-être de l’équipe et à un travail efficace de sa part sont présentes.

Scrum étant basé sur la communication et l’échange, il est utile, si on en a la possiblité, de prévoir un espace dédié à l’équipe, qu’elle utilisera à la fois pour les événements Scrum mais aussi pour les sessions de travail qui nécessitent de se réunir à plusieurs sans déranger les autres.

On peut aussi utiliser les murs pour afficher toutes les informations utiles (Scrum Board, Burn Downs…) : s’il n’y a pas de salle privatisable, prévoir des surfaces d’affichage (murs, cloisons) dans l’espace de travail de l’équipe à cet effet.

Évidemment, si l’équipe n’est pas colocalisée, cet espace dédié est encore plus indispensable (avec tout l’équipement pour organiser des réunions en visioconférence) et il faudra investir dans des outils de communication et partage de documents efficaces.

2. Équipe

Nous ne nous étendrons pas sur le sujet, mais avant de commencer un Sprint, il convient...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP3SCRU.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Le rythme du Sprint : vue d’ensemble
Suivant
Réunion de planification de Sprint