Vaincre les résistances à la conduite de changement Conduite de changement:résistances

Avant d’étudier les étapes nécessaires au changement, nous allons aborder les différents facteurs de résistance au changement afin que vous en ayez une vue d’ensemble et sachiez réagir lors de l’apparition de ceux-ci.

1. Résistance d’intérêt ou politique

Dans la structure pyramidale traditionnelle de la plupart des entreprises, la notion de pouvoir prend une place énorme. Tout le monde dépend d’un supérieur, qui dépend lui-même d’un supérieur, etc. Or, lorsqu’un changement intervient dans l’entreprise, il en résulte souvent une réorganisation et chacun souhaite alors être positionné au mieux dans l’organigramme de l’entreprise.

Mettre en place Scrum peut susciter cette forme de résistance, car elle met à mal la notion de hiérarchie (en particulier la fonction du chef de projet). Si vous annoncez aux chefs de projets qu’ils deviendront à présent des Scrum Masters ou des Product Owners mais qu’ils perdront toute autorité sur leur équipe, il se peut que cela déclenche de vives réactions, ces réactions provoquant alors une résistance d’intérêt à la mise en place de la méthode.

C’est une résistance qui n’est pas facile à gérer. Il faut...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP3SCRU.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Le soutien du management
Suivant
Utiliser les Serious Games pour faciliter le déploiement