Sommaire

Le futur

Au-delà de ces améliorations souhaitables rapidement ou même déjà en cours de réalisation, nous pouvons tenter d’imaginer le futur plus lointain de l’Open Data, même si l’exercice de projection dans le futur, dans tous les domaines de l’informatique, est particulièrement propice aux erreurs de jugement.

1. Plus loin par du développement

Une des projections les plus raisonnables concerne sans aucun doute l’intégration informatique des données ouvertes. Déjà, des signaux montrent que les outils et frameworks se mettent en place pour industrialiser la mise à disposition mais aussi la consommation des données ouvertes. Ainsi, des approches open source comme http://misoproject.com/ permettent de réaliser en quelques lignes de programmation des expositions de données ainsi que des manipulations simples de ces jeux et des utilisations graphiques de qualité. Bien qu’indirectement lié à l’Open Data, le développement de ces frameworks va sans aucun doute créer de nouveaux usages de la donnée.

2. Flux continu

Un des changements les plus logiques dans la consommation de la donnée publique est le traitement en continu. La grande difficulté à ce jour est que les données sont peu souvent fournies par une production dynamique. Même quand elles le sont, leur format et le mode de mise à disposition rendent difficile de les agréger ...