Sommaire

Installation

Il faut savoir que l’architecture SCCM est une architecture multiserveurs. Comme pour les serveurs Windows Server 2016, les différents serveurs SCCM se séparent en rôles (nous en verrons certains lors de l’installation) ; et comme pour Active Directory, vous pouvez séparer votre infrastructure en différents sites. Attention, il est impératif de ne pas confondre les sites SCCM avec les sites Active Directory. Ils peuvent correspondre à la même chose dans la réalité, par exemple le site de Paris dans SCCM représentera sûrement le site de Paris dans Active Directory, mais ces deux sites sont définis d’une façon totalement différente dans les deux infrastructures.

Une des premières différences vient du fait que les sites SCCM se divisent entre sites primaires et sites secondaires. Comme beaucoup d’applications sur de grandes infrastructures, SCCM repose sur un système de base de données relationnelle évoqué dans le précédent chapitre. Dans le cas de SCCM, chaque site primaire a sa propre base de données hébergée par Microsoft SQL Server.

Cette base de données étant la pierre angulaire de SCCM, c’est le premier prérequis à mettre en place.

1. Installation de SQL Server

SCCM est compatible avec SQL Server à partir de la version 2008 R2 Service Pack 3. Il est donc impossible de l’installer sur des versions antérieures. ...