Premiers pas avec Kubernetes Kubernetes

Un outil comme Kubernetes est au départ une abstraction pour permettre de faire tourner des containers indépendamment de l’endroit physique sur lequel il se trouve. Cela se voit particulièrement dans l’évolution de la commande kubectl run, dont --generator est maintenant déprécié au profit de create.

C’est un outil initialement créé par Google et proposé en open source. Il serait inspiré de Borg (une référence à la série Star Trek TNG), l’orchestrateur interne de Google.

1. Architecture Kubernetes:architecture

Kubernetes est donc initialement un orchestrateur de containers. Dans Kubernetes, tous les serveurs sont des nœuds (nodes).

Les contrôleurs (control-plane nodes) sont chargés de faire fonctionner les composants principaux : Kubernetes:control-plane

images/chap05_004.png

Figure 4 : Architecture de Kubernetes

  • Le kube-apiserver est le port de communication entre les différents composants. Il a le rôle d’intermédiaire entre, dun côté, le kube-controller, le kube-scheduler, l’etcd, et de l’autre, le kubelet et le kube-proxy, ces deux derniers étant situés sur les nœuds workers en charge des échanges avec des nœuds. Kubernetes:kube-apiserver kube-apiserver

  • Le kube-controller est le « garant » des états du cluster. Il vérifie et maintient à travers une boucle infinie...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Scheduler
Suivant
Initiation à Kubernetes