Étape 5 : démarrage opérationnel et stabilisation

images/08DP007.png

Pour les projets à fortes composantes techniques, il peut être nécessaire de mener un démarrage à blanc.

Cette activité a pour objectif de valider le séquencement et le timing des opérations techniques. Des tests de recette "simplifiés" peuvent être effectués à la fin de cette phase.

Le plan de démarrage est testé et donne lieu à un compte rendu de démarrage à blanc.

Les écarts sont notés et sont suivis.

1. Mise en exploitation

Elle se déroule sous la responsabilité du MOE.

Si aucun point bloquant n’est apparu, que les écarts détectés sont acceptables et les risques maîtrisés, la mise en exploitation peut avoir lieu.

Le Go / No Go du MOA autorise l’ouverture du système aux utilisateurs finaux. Selon la topologie du projet, l’ouverture peut être progressive.

Les utilisateurs finaux basculent sur les nouveaux environnements (nouvel antivirus, nouvel ERP, nouveau serveur d’impression, etc.).

Un compte rendu de mise en exploitation doit être rédigé et diffusé.

2. Mise à jour de la documentation

Sous la responsabilité du MOE, cette activité comprend :

  • Le support au démarrage et l’assistance aux utilisateurs par l’équipe projet du MOA.

  • La correction des anomalies éventuelles.

Cette phase est assurée...

couv_DP2PROSEC.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Étape 4 : validation pré-opérationnelle
Suivant
Étape 6 : clôture du projet et passage en MCO