Sommaire

Modélisation surfacique

Vous entrez dans ce mode quand votre approche n’est plus de créer des volumes fermés ou que votre forme de base n’est pas une primitive. Cette approche sera utile quand vous aurez besoin de partir d’une forme 3D déjà complexe dont les faces et arêtes peuvent servir de références mieux adaptées qu’un plan 2D.

La différence majeure avec les autres modes Solide et Forme libre est la capacité de Fusion 360 à créer des surfaces ouvertes à partir de simples lignes, ouvertes ou fermées, tracées dans le mode Esquisse. Mais aussi à partir des arêtes simples ou enchaînées les unes aux autres sur un objet 3D.

Continuons avec la coque de navire pour explorer les différentes fonctions du mode Surface. D’abord en découpant le pont puis en y ajoutant des bordures ainsi que l’éperon à la proue.

Vous remarquerez dans la barre d’icônes de l’onglet SURFACE un nombre limité de fonctions, pour la plupart déjà connues telles que la création d’esquisse ou les différentes formes d’extrusion. Seulement ces dernières ne fabriquent pas de solides, il n’y aura pas systématiquement de fond ou de couvercle aux volumes. Il faudra combler les vides avec une autre fonction spécifique puis vérifier que toutes ces surfaces soient soudées entre elles pour donner un volume plein au final. ...