JDBC

JDBC (Java DataBase Connectivity) permet à des applications clientes développées en Java d’accéder à des bases de données relationnelles. JDBC fournit toutes les classes utiles pour gérer ces opérations.

JDBC est une API pour laquelle il existe quatre types de pilotes dont les performances et la portabilité sont variables.

  • Type 1 : le premier type est basé sur ODBC. Les appels JDBC sont dans ce cas convertis en appels ODBC. Celui-ci les transmet au SGBDR qui traite les requêtes SQL reçues. De même, les jeux d’enregistrements retournés utilisent la passerelle ou pont JDBC/ODBC entre l’application Java et la base de données.

images/08-34.png

Les principales opérations réalisées sont les suivantes :

1. Chargement du pilote.

2. Établissement de la connexion via le pont JDBC/ODBC avec la base de données.

3. Exécution des requêtes SQL par le SGBDR MySQL.

4. Récupération des jeux d’enregistrements (pour des requêtes de sélection).

5. Fermeture des jeux d’enregistrements (si existants).

6. Fermeture de la connexion.

  • Type 2 : il s’agit d’un pilote dont une partie est écrite en Java et l’autre dans le langage du SGBDR. Les appels JDBC sont convertis en appels natifs. Son utilisation nécessite l’installation de la partie native sur le client. Autres inconvénients : la perte de la portabilité du code, ce qui exclut son utilisation...

couv_9JAV.png

Découvrez 

le livre :

Aussi inclus dans nos :

Précédent
Installation et configuration du serveur XAMPP
Suivant
JPA