Sommaire

La gestion de fichiers

La gestion des fichiers est très simple avec PowerShell, contrairement à VBScript, pour ceux qui ont eu l’occasion de le pratiquer. En effet, il n’est plus question d’instancier des objets COM de type filesystem, de les ouvrir en spécifiant un mode d’accès (lecture ou écriture), puis de les fermer. PowerShell apporte un jeu de commandelettes dédié à la gestion de fichiers et nous verrons que cela représente un énorme gain de productivité dans l’écriture des scripts.

Cela étant, il y a un point particulier sur lequel il est important d’être vigilant et de savoir ce que l’on fait si l’on veut s’éviter bien des problèmes. Il s’agit du format d’encodage des fichiers texte. Ils sont nombreux et il ne faut pas se tromper ; nous détaillerons donc ce point dans ce présent chapitre.

Dans le chapitre À la découverte de PowerShell, nous nous étions intéressés au contenant, c’est-à-dire au fichier lui-même, et nous avions vu comment les créer, les déplacer, les renommer, etc. À présent, intéressons-nous au contenu, et voyons entre autres comment le générer et comment le relire.

1. Formats d’encodage des fichiers texte

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il nous paraît nécessaire de prendre quelques minutes pour faire le point sur ce vaste et important ...