Rendre obligatoires la déclaration et l’initialisation des variables

Une bonne pratique veut que l’on s’oblige à déclarer toutes nos variables dans un script, dans une fonction ou dans un bloc de script. En effet, à qui n’est-il jamais arrivé de chercher un bug dans un programme pendant des heures à cause d’une simple faute de frappe sur un nom de variable ?

Bien que ce comportement ne soit pas celui par défaut, il est possible d’imposer ce mode de fonctionnement grâce à l’utilisation de la commande Set-StrictMode.

Voici la syntaxe de cette commande :


PS > Get-Command Set-StrictMode -Syntax 
 
Set-StrictMode -Version <Version> [<CommonParameters>] 
Set-StrictMode -Off [<CommonParameters>]
 

Le paramètre -Version autorise les valeurs suivantes :

  • 1.0 :

  • Dans ce mode, toute référence à une variable non initialisée provoquera une erreur (sauf à l’intérieur d’une chaîne de caractères).

  • 2.0 :

  • Toute référence à une variable non initialisée provoquera une erreur (y compris à l’intérieur d’une chaîne).

  • Interdit toute référence à une propriété d’objet qui n’existe pas.

  • Interdit les appels de fonctions utilisant la même syntaxe que l’appel de méthodes.

  • Interdit l’usage de variables sans noms (${}).

  • Latest :

  • Mode strict maximum. Cette...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EI2CPOWFOL.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Affectation manuelle de types et transtypage
Suivant
Variables prédéfinies