Sommaire

Transfert d’une machine virtuelle On-Premise vers Azure

Une machine virtuelle est généralement hébergée sur un disque virtuel au format VHDX ou VHD dans une infrastructure de virtualisation Hyper-V. Concernant son concurrent direct VMware, le format est VMDK. Il peut être converti en fichier VHD. Hyper-V procure le matériel virtuel et les fonctionnalités qui sont présentées à l’ordinateur virtuel grâce à un système de génération. Seuls des disques durs virtuels au format VHD sont supportés par Azure. Ainsi, il peut être nécessaire de convertir les disques VHDX à l’aide de la commande PowerShell convert-vhd.

Un disque virtuel doit être soigneusement préparé avant d’être transféré dans Azure. Ainsi, la carte réseau du système d’exploitation doit être définie en adressage dynamique (DHCP) et il peut être nécessaire de généraliser la machine virtuelle afin de la rendre duplicable à souhait. L’administrateur doit aussi installer Azure PowerShell sur son poste de travail. Enfin, la taille du disque dur virtuel doit être fixe et être au maximum de 1 023 Go (1 To, génération 1). Son nombre de mégaoctets doit être divisible par 8.

1. Importation d’une machine virtuelle Windows dans Azure

Microsoft permet aux administrateurs de transférer une machine virtuelle ...