Sommaire

Daemons Daemon

Les daemons (prononcé dimon ou démon) sont des processus exécutés en arrière-plan, ce qui veut dire qu’ils ne sont pas liés à une ligne de commande, et que les utilisateurs ne peuvent donc pas communiquer directement avec eux. Sous d’autres systèmes d’exploitation, ces processus sont aussi connus comme des services. Des exemples de daemons sont le serveur web et le serveur DNS, mais aussi, par exemple, le processus init, le parent de tous les autres processus, qui a été décrit plus haut. On pourrait dire que, en service normal, chaque logiciel serveur est un daemon, mais les daemons ne sont pas tous des logiciels serveur. Processus:arrière-plan

Souvent, les daemons enregistrent leur PID dans un fichier texte, pour facilement le retrouver. Un tel fichier s’appelle un PID file (fichier PID) et est stocké dans le répertoire /run ou dans le répertoire /var/run. PID file

Normalement, les daemons sont lancés par l’utilisateur root, directement ou indirectement. Par contre, les exécuter pour le compte de root présente un risque : cela donne au processus les mêmes droits qu’à root, ce qui peut causer de grands dommages sur le serveur, délibérément ou pas. C’est pour cette raison que, historiquement, les daemons s’exécutent souvent sous le nom d’utilisateur nobody (personne) et sous le nom de groupe nogroup (sans groupe), un utilisateur ...