Sommaire

Besoin d’un langage de plus haut niveau

Devant l’amélioration exponentielle des capacités mémoire et des vitesses de calcul, l’informatique a commencé à percer dans les domaines industriels. Les langages de programmation ont dû être adaptés pour être utilisables hors des milieux universitaire et militaire et répondre aux différentes problématiques des entreprises (banques, assurances, gestion de stocks, fiches de paie, etc.). Afin de diffuser la programmation informatique dans le monde, il a fallu s’abstraire davantage de la machine pour tendre vers l’humain, c’est-à-dire inventer des langages de haut niveau.

Plus un langage est proche du langage binaire de la machine, plus il est de bas niveau. Au contraire, plus un langage s’abstrait de la machine et se rapproche d’un mode de pensée humain, plus il est qualifié de haut niveau.

Dès lors que l’on s’éloigne du binaire, les possibilités d’expression deviennent infinies, et les styles de programmation, ainsi que les langages qui vont avec, se multiplient. Avec la popularisation de l’outil informatique, les besoins se font de plus en plus complexes et les programmes nécessitent des outils de plus en plus pratiques et élaborés pour y répondre rapidement et efficacement.

Divers paradigmes de programmation ont alors vu le jour, dont le paradigme impératif. Comme le nom l’indique, les programmes qu’il ...