La formation des collaborateurs à la démarche ITIL

Il n’y a pas de règle pour déterminer combien de collaborateurs doivent être formés ou certifiés ITIL et quels profils sont concernés par ces formations.

Avec l’expérience on s’aperçoit tout d’abord qu’il est indispensable que tous les collaborateurs travaillant à l’informatique soient a minima sensibilisés à la démarche : c’est-à-dire une journée de formation pour tous (internes et aussi prestataires externes). Cette journée de sensibilisation doit bien sûr, présenter ITIL de manière simple et synthétique en montrant ses bénéfices, mais il faudra aussi durant cette sensibilisation présenter la déclinaison envisagée dans l’entreprise (trajectoire et objectif à court terme). Il faut bien avoir à l’esprit qu’un des bénéfices de la démarche ITIL réside dans un vocabulaire commun. Il faut donc que tout le monde connaisse ce vocabulaire.

D’autre part, toutes les personnes qui vont travailler à l’élaboration des processus devraient être formées au niveau 1 (les fondamentaux) et pour les propriétaires et les gestionnaires, le niveau 2 (les intermediate) correspondant est vivement recommandé.

En ce qui concerne les collaborateurs dits « managers » (encadrants), la formation ITIL...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EP23ITI.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
L'accompagnement aux changements
Suivant
Les priorités de la mise en œuvre d’ITIL