Objectifs du chapitre et prérequis

Jusqu’à maintenant, les applications déployées étaient démarrées avec un seul pod et le passage à plusieurs se faisait manuellement à l’aide de la commande kubectl scale.

Pour la gestion de la redondance d’une application ou pour un petit nombre de services, le lancement de cette commande (kubectl scale) est suffisant. En revanche, dans un contexte un peu plus dynamique, cette gestion peut vite devenir problématique.

Ce chapitre a pour vocation de présenter la montée en charge horizontale (Horizontal Pod Autoscaler) et les prérequis nécessaires pour sa bonne mise en œuvre (metrics-server et attribution des ressources). Montée en charge

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPKUB.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Protection de l’application WordPress
Suivant
Le serveur de métriques