Sommaire

Les cartes d’extension

On appelle communément carte d’extension une carte électronique additionnelle venant se brancher directement sur le port GPIO du Raspberry Pi, et dotant ce dernier de fonctionnalités supplémentaires.

Avec l’apparition du connecteur GPIO à 40 broches des modèles B+, la fondation a créé la spécification HAT. Si la traduction française directe est « chapeau », officiellement l’acronyme désigne Hardware Attached on Top, ou matériel fixé dessus. Elle définit une forme particulière de carte électronique, réservant des espaces pour les connexions aux ports DSI et CSI, ainsi que des trous de fixation en regard avec ceux de la carte Raspberry Pi. Le deuxième point important est l’utilisation des deux broches de couleur grise mentionnées au tout début de ce chapitre et marquées comme Reserved. Ces deux broches permettent une communication entre Raspberry Pi et l’EEPROM de la carte d’extension dès le démarrage de l’EFI.

Explorons quelques cartes d’extension qu’il est possible d’utiliser sans pilotes particuliers avec Windows IoT Core.

1. PiFace Digital 1 & 2

a. Description

Lorsque l’on parle du Raspberry Pi, on ne peut pas passer à côté de l’une des plus populaires cartes d’extension qu’est la PiFace Digital. Elle a été développée ...