Rappel historique IPv6

Lorsque le protocole IPv4 a été initialement développé au début des années 1980, personne n’imaginait l’importance qu’il aurait aujourd’hui. Comme cela a été vu, IPv4 est utilisé partout, non seulement en entreprise mais également de plus en plus dans les objets du quotidien.

Initialement IPv4 ne possédait aucun des mécanismes actuels utilisés pour freiner la déplétion d’adresses actuelle. Le concept d’adresse privée n’existait pas, le mécanisme de translation d’adresse (NAT) n’avait pas été imaginé et on disposait alors d’un unique bloc de 232 adresses IPv4.

Il est même intéressant de constater que les premières organisations à avoir obtenu des plages d’adresses IPv4 ont reçu un espace bien plus important que ce qu’elles utilisent encore aujourd’hui et que, d’autre part, des plages d’adresses très importantes sont encore réservées aujourd’hui.

Ce n’est qu’à partir des années 1990 que la problématique de la déplétion d’adresses IPv4 est considérée et que des actions sont mises en place dans le but de la freiner.

Trois grandes actions sont ainsi développées, il s’agit :

  • De développer la possibilité de découper les plages d’adresses réseau.

  • De définir...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_CE3M1CIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Prérequis et objectifs
Suivant
Les nouveaux besoins et IPv6