Sommaire

Fichiers de configuration

1. Le fichier /etc/passwd /etc/passwd

Ce fichier doit être accessible en lecture pour tout le monde (beaucoup de commandes ont besoin de pouvoir le lire). Chaque ligne du fichier décrit un compte utilisateur. Elle est constituée de sept champs séparés par le caractère : (deux points).

           nom:mop:uid:gid:commentaire:répertoire:shell

nom

Certaines versions limitent le nom de l’utilisateur à huit caractères. Il est conseillé d’utiliser uniquement des lettres minuscules et des chiffres pour le constituer.

mop

La quasi-totalité des versions utilisent aujourd’hui un fichier spécifique sécurisé (accessible en lecture uniquement au compte root) pour stocker les informations concernant le mot de passe. Ce champ historique ne donne plus aujourd’hui d’informations pertinentes et contient un caractère variable selon les versions (x ou ! ou *).

uid

Il s’agit du numéro interne associé au nom de l’utilisateur (User IDentification). Par convention, les petits numéros sont réservés aux comptes prédéfinis du système et l’on attribuera aux comptes ordinaires des numéros supérieurs à 200, voire 500 ou 1 000 selon les versions. Il est intéressant de planifier des intervalles de numéros associés aux différents groupes et il est important de toujours attribuer le même ...