Sommaire

Serveur proxy et de cache Squid Serveur:proxy Squid

Squid (signifiant « calmar ») est un logiciel open source, créé en 1996, qui implémente un serveur mandataire (proxy) et mandataire inverse (reverse proxy), pour les protocoles FTP, Gopher, HTTP et HTTPS.

Dans le cadre de la certification LPIC-2, nous allons étudier ses fonctions de mandataire HTTP/HTTPS.

Bien que la traduction de proxy soit "mandataire", on utilise le plus souvent le terme "proxy" dans les documentations techniques.

1. Rôles des serveurs proxy

Un serveur proxy ou proxy inverse est un intermédiaire entre le client et le serveur d’un protocole applicatif :

  • Un serveur proxy prend en charge la demande du client, la soumet au serveur comme s’il en était l’émetteur, récupère la réponse et la transmet au client. Le serveur ne connaît donc pas le client initial.

  • Un proxy inverse (reverse proxy) reçoit la demande du client à la place du serveur, la transmet au serveur, récupère la réponse et la transmet au client. Le client ne connaît donc pas le serveur destinataire.

Il existe des logiciels proxy pour la plupart des protocoles applicatifs de la famille TCP/IP (FTP, Gopher, HTTP, etc.). Les plus utilisés sont les proxys et proxys inverses HTTP.

Le rôle de proxy inverse est vu dans le sujet suivant, Nginx.

a. Protection des clients

Dans beaucoup d’organisations, les postes de travail et les serveurs internes ne sont ...