Sommaire

Les Poka-Yoke Poka-Yoke

Le PDCA doit être associé, lorsque c’est possible, à la notion de Poka-Yoke (Images/ic06dp05.PNG en japonais, se prononce poka-yokè) ou détrompeur qui a été inventée par Shigeo Shingo chez Toyota dans les années 1960. « Poka » signifie erreur accidentelle tandis que « Yoke » signifie éviter : éviter les erreurs accidentelles.

Shigeo Shingo était un ardent défenseur du contrôle de processus statistique, mais il en était venu à la conclusion frustrante que toutes les méthodes statistiques du monde ne pourraient jamais atteindre le zéro défaut. L’idée du Poka-Yoke vient de ce constat : alors qu’il visitait l’usine de Yamada Electric en 1961, Shingo fut confronté à un problème simple. Une chaîne de production produisait des boutons-poussoirs constitués d’un ressort et les ouvriers de temps en temps oubliaient cette pièce. Cette erreur n’était détectée que tardivement et parfois chez le client ; l’entreprise devait alors dépêcher un agent pour changer la pièce directement sur le site du client, donnant une mauvaise image et occasionnant des coûts importants pour Yamada Electric. Bien entendu, les responsables de l’entreprise demandèrent à tous les ouvriers de la chaîne de faire plus attention à la présence ...