La brique de base du Product Backlog : la User StoryUser Story

Aussi étonnant que cela puisse paraître Scrum ne prescrit pas un format ou un contenu précis du Backlog ! Pour autant, un formalisme s’est imposé et on le retrouve quasiment systématiquement sur tous les projets Scrum : il s’agit de la notion de User Story, qui est empruntée à XP.

Une User Story est une description simple et compréhensible d’un élément de fonctionnalité à valeur « métier » du système. Elle est donc bien exprimée du point de vue de l’utilisateur. Et elle est guidée par la réponse à ces trois questions :

  • Qui fait la demande ou qui bénéfice de la demande ? (rôle utilisateur)

  • Quelle est la demande ? (le besoin)

  • Quelle valeur métier découle de la réalisation de ce besoin ?

Ci-dessous quelques exemples (nous verrons plus loin comment bien rédiger les User Stories) :

« Je souhaite que la TVA soit automatiquement calculée sur les factures ».

« Je souhaite pouvoir supprimer les clients n’ayant pas passé de commandes depuis plus d’un an ».

En complément, on emploie aussi la notion d’Epic Story. On peut considérer une Epic comme une « macro User...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DP3SCRU.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Pourquoi investir dans le Product Backlog ?
Suivant
Comment rédiger les User Stories et Epics ?