Sommaire

LINQ

1. Qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, LINQ est l’acronyme de Language Integrated Query ; donc rien à voir avec LINK, qui est un outil contribuant à la construction de fichiers exécutables. La vocation première de LINQ est d’uniformiser une interface de questionnement des collections de données comme des listes - que nous avons déjà utilisées -, des bases de données et des fichiers XML. Même si parfois le diable se cache dans les détails, on peut dire qu’utiliser LINQ permet de faire abstraction des gestionnaires de bases de données.

L’autre énorme avantage de LINQ est qu’il est fondu dans la grammaire C# permettant ainsi de détecter toute erreur de syntaxe à la compilation et non à l’exécution... Voyons comment.

Sans LINQ : un programme exploite une base de données SQL à travers les classes .NET de gestion de bases de données. Le développeur devra bien connaître le langage SQL pour construire des requêtes correctes à envoyer sur le serveur. Le serveur les exécutera et retournera des résultats sous forme de chaînes à décoder pour en extraire les données utiles. Le développeur utilisera le C# pour construire ses requêtes SQL dans des objets String. Il n’y a pas de vérification possible de la commande SQL à la compilation ; toute erreur sera sanctionnée à ...