Exploitation des indicateurs

On l’a souligné déjà, l’exploitation des indicateurs doit prendre en considération la dimension ponctuelle de la mesure ainsi que sa dimension temporelle.

Par dimension ponctuelle, on entend le relevé, dans l’absolu, d’un indicateur à un instant donné. S’il dépasse le seuil d’acceptation, tout est conforme. S’il ne franchit pas le seuil de rejet, il convient de prendre des actions correctives en collaboration avec les acteurs concernés.

Par dimension temporelle, on entend l’exploitation du relevé dans la continuité des relevés précédents : la tendance s’inscrit-elle dans une amélioration ou au contraire dans une dégradation de la pratique mesurée ? Y a-t-il une discontinuité dans les relevés qui nécessite des investigations complémentaires ?

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_DPSECISO.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Quelques indicateurs d’efficacité des mesures de sécurité
Suivant
Communication, acceptation par les équipes