Bilan

Nous sommes maintenant capables de démarrer notre application eni-todo sur plusieurs serveurs. Le partage NFS pour les fichiers téléchargés et une base de données commune et externe garantissent d’avoir le même état de l’application que nous y accédions depuis un serveur ou un autre, mais uniquement si nous stockons les informations en base : les informations utilisant les sessions ne sont accessibles que depuis l’instance de l’application où elles ont été créées.

Nous avons bien avancé, car nous pouvons maintenant facilement construire, déployer et réutiliser notre application sur plusieurs serveurs. Mais il nous reste plusieurs problèmes à résoudre :

  • La base de données est encore un point de défaillance unique (SPOF), car si l’instance unique de MariaDB tombe, l’application tombe en panne.

  • Pour le moment, le partage NFS provient d’une seule machine, et c’est aussi un point de défaillance unique : s’il tombe, les fichiers téléchargés deviennent inaccessibles.

  • On ne peut accéder à chaque container que de manière individuelle. Il faut une adresse IP unique qui répartit la connexion vers l’un des serveurs et containers.

  • Les sessions sont uniques par container déployé. Il faudrait a minima un système de persistance permettant de toujours tomber sur le même, voire...

Pour consulter la suite, découvrez le livre suivant :
couv_EPHADIS.png
60-signet.svg
En version papier
20-ecran_lettre.svg
En version numérique
41-logo_abonnement.svg
En illimité avec l'abonnement ENI
130-boutique.svg
Sur la boutique officielle ENI
Précédent
Déployer les containers
Suivant
Exposer ses services