Sommaire

Scrum à plus grande échelle Scrum à l’échelle:Scrum à plus grande échelle

Dans certains cas, l’organisation peut être amenée à considérer que même avec trois équipes, le produit n’est pas délivré suffisamment rapidement. Pourtant, en ajouter une quatrième (+33 %) n’accroît généralement la vélocité globale que de 15 %. La valeur ajoutée de l’équipe supplémentaire est alors très faible. Le rendement n’est que d’environ 50 %.

De prime abord, il semblerait plus simple de casser un gros produit en sous-produits indépendants et moins complexes. Cela permettrait d’assigner plusieurs Product Owner à plusieurs produits et d’avoir un rendement optimum sur les ressources investies.

L’inconvénient, c’est que cette approche complexifie la maintenance globale du SI qui, la plupart du temps, est déjà très difficile à cartographier. En effet, les systèmes d’information qui autrefois reposaient sur quelques gros ordinateurs (mainframe) et un réseau sont constitués aujourd’hui de milliers d’ordinateurs, de plusieurs réseaux et parfois de millions d’applications. Multiplier les applications et les relations entre elles ne simplifie pas la maintenance de ces systèmes déjà complexes.

Pour aider l’organisation à devenir ...