Sommaire

Variables d’environnement

Les thèmes abordés dans ce chapitre permettront à l’utilisateur de paramétrer son environnement de travail en tenant compte du shell utilisé.

Un certain nombre de variables sont définies dans l’environnement du shell. Elles contiennent des informations nécessaires au fonctionnement de l’interpréteur et/ou des commandes lancées à partir de celui-ci.

1. Liste des variables

La commande set donne la liste des variables définies dans le shell courant.

Exemple

$ set  
HOME=/home/christie 
LOGNAME=christie 
PATH=/usr/bin:/bin 
PS1=’$ ’ 
PS2=’> ’ 
TERM=vt100 
...

2. Affichage de la valeur d’une variable

Le caractère spécial $ du shell permet d’accéder au contenu d’une variable.

Exemple

$ echo $HOME 
/home/christie 
$

3. Modification de la valeur d’une variable

Le shell permet d’initialiser ou de modifier des variables.

Exemple

$ variable=valeur 
$ echo $variable 
valeur 
$

Si la valeur contient des caractères spéciaux du shell ($, >, espace...), il faut empêcher le shell d’interpréter ceux-ci en entourant la valeur avec des simples quotes.

Utiliser des simples quotes est l’une des trois manières de masquer des caractères en shell. Ce point sera détaillé ultérieurement.

Exemple

Le symbole > (redirection) doit être masqué, l’espace ...