Sommaire

Protection

Protéger ses données semble chose normale. Votre banque vous demande, par exemple, de ne pas stocker votre PIN avec votre carte de crédit. Les données de vos clients ne doivent pas être accessibles par tout un chacun, y compris au sein de votre entreprise. La confidentialité joue donc un rôle important dans la protection des données, mais ce n’est pas la seule raison qui pousse à les protéger.

La protection des données est régie dans de nombreux pays, mais loin d’être tous, par un cadre juridique local : RGPD en Europe, à laquelle des transpositions nationales existent, comme la Loi Informatique et Libertés en France ou le Data Protection Act en Grande-Bretagne. Les États-Unis sont un cas à part, dans la mesure où ils en ont une approche sectorielle. À ce titre, ils garantissent la protection des données personnelles au travers du United States Privacy Act, du Safe Harbor Act et du Health Insurance Portability and Accountability Act, mais garantissent au gouvernement un accès en cas de menaces à la sécurité nationale grâce au Patriot Act. Nous y revenons un peu plus loin, car le sujet est sensible tant les acteurs majeurs du domaine sont nord-américains.

Les cadres légaux de protection des données sont en place pour respecter les principes d’équité, de proportionnalité, d’information, de traitement, et de sécurité. ...