Sommaire

Variables magiques Variable:magique

Les variables magiques ne sont pas des faits. Elles ne peuvent pas être définies par l’utilisateur, mais elles le sont automatiquement par Ansible. Elles s’avèrent utiles pour obtenir des informations spécifiques d’un hôte géré.

Les variables magiques les plus couramment utilisées sont :

  • hostvars

  • groups

  • group_names

  • inventory_hostname

1. Variable magique hostvars hostvars

La variable hostvars permet d’accéder aux variables d’un hôte géré, y compris les faits qui ont été collectés sur celui-ci.

Exemple

En exécutant la commande ansible avec le module debug et le passage d’argument « var=hostvars["server2"] », un certain nombre de variables peuvent être obtenues :

[root@server1 projet]# ansible server2 -m debug \ 
> -a ’var=hostvars["server2"]’ 
server2 | SUCCESS => { 
   "hostvars[\"server2\"]": { 
       "ansible_check_mode": false, 
       "ansible_diff_mode": false, 
       "ansible_facts": {}, 
       "ansible_forks": ...